Your search results

Dégât des eaux, le calvaire des locataires

by Marine Biver on 05/05/2020
Dégât des eaux, le calvaire des locataires

Les dégâts des eaux ne sont pas à prendre à la légère ! Avec plus de 800 000 cas par an, ce genre de catastrophe est vite arrivée. Gotoo France vous a préparé un tutoriel afin de vous éviter la noyade dans un surplus d’information à l’apparition du sinistre :

  • Quelles sont les causes principales :

Un mauvais entretien des canalisations et des robinets, une fuite des tuyaux, une baignoire qui déborde, un voisin du haut un peu tête en l’air… Que ce soit dû à trop de négligence ou à de la simple mal chance, nous sommes tous exposés à ce risque.

  • Au préalable, se renseigner sur les règlements en vigueur :

Même s’il serait légitime de penser que c’est au propriétaire des lieux de réaliser les démarches nécessaires pour localiser et maîtriser la fuite, c’est en réalité au locataire d’agir en tant que gardien responsable du logement.

De même, c’est au locataire de déclarer le sinistre à son assurance dès lors que son logement est atteint. Peu importe donc que la fuite provienne de la douche du voisin ou de la sienne.

En cas de sinistre :

  • Agir directement :

L’erreur serait en effet de se contenter d’attendre que la compagnie d’assurance règle tout le problème, ce qui peut parfois prendre plusieurs jours.

Vous pouvez par exemple couper l’arrivée d’eau ou éviter de vous doucher dans la baignoire qui commence à fuir. Si la fuite provient de l’extérieur, vous pouvez aller vérifier que le logement de votre voisin n’en soit pas à l’origine.

Attention : vous ne pouvez réaliser aucuns travaux sans l’autorisation de votre propriétaire !

  • Respecter les délais de déclaration du sinistre :

Il faut signaler le dommage dans les 5 jours suivant son apparition, passé ce délai, votre assurance ne sera plus en mesure de vous dédommager.

Si le sinistre provient du logement de votre voisin ou si il a également impacté son logement, il faut remplir un constat amiable.

En voici un exemple : https://www.index-habitation.fr/documents/constat-degat-des-eaux.pdf

Si le dégât ne touche que votre logement, une simple déclaration (souvent par téléphone) à votre assureur suffit.

Petit conseil supplémentaire : Il est fortement conseillé d’envoyer des photos des dégâts, même si l’assureur ne le demande pas de lui-même.

  • Mais qui paye ?

Heureusement, si vous êtes locataire, la loi vous oblige à souscrire à une assurance habitation sauf en cas de location saisonnière ou de logement de fonction. Dans ces cas-là, le propriétaire doit déclarer le sinistre à son assurance propriétaire non occupant.

En bonus une vidéo récapitulative : https://www.youtube.com/watch?v=kTv_J-IL2Ao

Et voilà vous savez (presque) tout sur les dégâts des eaux en location ! En conclusion les maîtres-mots sont : anticipation, action, assurance habitation.

Share

Compare

dapibus id, quis non adipiscing leo ut facilisis neque.